Contrôle aux aéroports français ! A quoi vous attendre?

Contrôle aux aéroports français ! A quoi vous attendre?

Contrôle aux aéroports français ! A quoi vous attendre?

2 juillet 2020  Par LOIC PAUTOU

Reprendre l’avion oui, mais pas sans précautions face au Covid-19.

Si l’idée de condamner un siège sur deux, comme cela fut un temps le cas dans les trains, n’est pas retenue, les compagnies aériennes s’engagent à mettre en place un certain nombre de mesures sanitaires, la plupart conformément aux recommandations des autorités aéronautiques.

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) a publié une série de recommandations sanitaires à destination du transport aérien pour relancer ce secteur durement touché par le coronavirus. Dans un guide, l’agence qui dépend de l’ONU appelle Etats, aéroports et compagnies aériennes à mettre en oeuvre des mesures « harmonisées à l’échelle mondiale comme régionale, qui font consensus ».
Voici ses préconisations :
– contrôle de température pour les voyageurs à leur arrivée à l’aéroport et formulaire d’auto-déclaration de santé à remplir ;
– enregistrement en ligne préconisé ;
– bagages limités, ventes en duty-free limitées, pas de journaux et magazines à bord ;
– cartes d’embarquement de préférence sur téléphone mobile ;
– port du masque ou d’un couvre-visage obligatoire pour les passagers et l’équipage, dans l’aéroport et dans l’avion durant toute la durée du vol ;
– nourriture pré-emballée, avion régulièrement désinfecté et distanciation physique dans la mesure du possible.

Paris

À Paris-Charles de Gaulle qui fut longtemps le seul des deux grands aéroports parisiens ouvert, les mesures de contrôle sanitaire sont de rigueur.

Prise de température, masques et nettoyage régulier du mobilier dans l’aérogare. C’est la nouvelle routine. Objectif : redonner confiance aux voyageurs.

« Ce que nous voulons, c’est redonner envie aux clients de venir prendre l’avion, explique Daniel Mériguet, directeur des opérations. Alors comment on le fait ? On le fait d’abord en appliquant strictement des mesures sanitaires dans l’ensemble de l’aérogare. »

Tandis que l’aéroport d’Orly a remis les moteurs depuis le vendredi 26 juin 2020 avec le décollage d’un premier vol, à destination de Porto au Portugal, après près de trois mois de léthargie sous le coup de massue infligé au transport aérien par le coronavirus.

Pour redonner confiance aux passagers, compagnies aériennes et aéroports ont mis en place des mesures sanitaires pour éviter la propagation du coronavirus. Plus de 7 000 affiches et autocollants pour marquer la distanciation physique ont été apposées à Orly, 150 distributeurs de gel et 137 plexiglas installés sur tous les comptoirs d’accueil, banques d’enregistrement et d’embarquement.

Une caméra thermique prend la température des voyageurs à l’arrivée pour détecter d’éventuels cas de contamination par le coronavirus.

Presque toutes les boutiques d’Orly 3 seront ouvertes dès vendredi, avec quelques exceptions comme un magasin de bonbons en libre-service.

Des points d’encaissements mobiles seront déployés dans les magasins « duty free », les paniers en tissus ont été remplacés par des paniers métalliques pour pouvoir être désinfectés régulièrement, tout comme les testeurs à parfums.

En régions

Depuis ce premier juillet, la température des passagers des quatre aéroports de l’île sera prise à leur arrivée par des caméras thermiques. Afin de détecter les personnes potentiellement atteintes de la Covid-19, il y aura trois de ces appareils dans les aérogares de Bastia et Ajaccio ; deux à Calvi et deux autres à Figari.

A Nice, la direction et le personnel se sont attèlés à la mise en œuvre des mesures sanitaires : les marquages au sol, les protections en plexiglass et l’organisation d’un nettoyage des bâtiments prenant en compte la désinfection.

Pour Bordeaux, en pleine crise du Covid-19, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire avait annoncé que l’aide de 7 milliards d’euros allouée à Air France, ne se ferait pas sans contrepartie. Il demandait notamment à la compagnie de stopper toutes ses liaisons intérieures, lorsqu’une alternative en train est possible en moins de 2 h 30, ce qui est possible entre Bordeaux et Paris. La navette ne reprendra pas le service !

Plusieurs autres aéroports français ont également rouverts au 11 juin, comme ceux de Nantes et Lyon où les vols ont repris, cependant il faudra attendre le premier aout pour que l’ensemble des aéroports soient de nouveau ouvert.

0 Responses to “Contrôle aux aéroports français ! A quoi vous attendre?”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




CATÉGORIES

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 46 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :