L’Université Johns Hopkins a envoyé cet excellent résumé pour éviter la contagion.

L’Université Johns Hopkins a envoyé cet excellent résumé pour éviter
la contagion. Partagez-le car il est très clair :

·     Le virus n’est pas un organisme vivant, mais une molécule de protéine (ADN)
recouverte d’une couche protectrice de lipides (graisses) qui, lorsqu’elle est
absorbée par les cellules des muqueuses oculaires, nasales ou buccales,
modifie leur code génétique (mutation) et les convertit en cellules de
multiplicateurs et d’agresseurs.

·     Parce que le virus n’est pas un organisme vivant mais une molécule de
protéine, il n’est pas tué, mais se décompose de lui-même. Le temps de
désintégration dépend de la température, de l’humidité et du type de
matériau dans lequel il se trouve.

·     Le virus est très fragile : la seule chose qui le protège est une fine couche
de graisse extérieure. C’est pourquoi tout savon ou détergent est le
meilleur remède, car la mousse casse le gras (c’est pourquoi il faut frotter
autant : pendant 20 secondes ou plus, et faire beaucoup de mousse).
En dissolvant la couche de graisse, la molécule de protéine se disperse et
se décompose d’elle-même.

·     La chaleur dissout la graisse ; utilisez ensuite de l’eau à une température
supérieure à 25 degrés pour vous laver les mains, les vêtements et tout le
reste. De plus, l’eau chaude produit plus de mousse, ce qui la rend encore
plus utile.

·     L’alcool ou tout mélange avec de l’alcool à plus de 65% dissout toute
graisse
, en particulier la couche lipidique externe du virus.

·     Tout mélange avec 1 partie d’eau de javel et 5 parties d’eau dissout
directement la protéine, la décomposant de l’intérieur.

·     L’eau oxygénée (peroxyde) aide beaucoup après le savon, l’alcool et le
chlore, car le peroxyde dissout la protéine virale, mais il faut l’utiliser pure
et elle fait mal à la peau.

·   Pas de bactéricide : Le virus n’est pas un organisme vivant comme
les bactéries ; on ne peut pas tuer ce qui n’est pas vivant avec des
antibiotiques, mais désintégrer rapidement sa structure avec tout ce qui
a été dit.

·    Ne jamais secouer les vêtements, draps ou draps usagés ou non utilisés.
Bien que collé sur une surface poreuse, il est inerte et se désintègre en
3 heures (tissu et poreux), 4 heures (cuivre, naturellement antiseptique,
et bois, car il élimine toute humidité), 24 h (carton), 42 h (métal) et
72 h (plastique). Si vous le secouez ou utilisez un chiffon, les molécules
du virus flottent dans l’air pendant 3 heures et peuvent se déposer dans
votre nez.

·     Les molécules virales restent très stables dans le froid extérieur ou artificiel
comme les climatiseurs des maisons et des voitures. Ils ont également
besoin d’humidité pour rester stables et surtout de l’obscurité.
Par conséquent, les environnements déshumidifiés , secs, chauds et
lumineux
 le dégraderont plus rapidement.

·     La lumière UV sur tout objet brisera la protéine du virus. Par exemple,
pour désinfecter et réutiliser un masque c’est parfait.
Attention : elle décompose également le collagène (qui est une protéine)
de la peau, ce qui finit par provoquer des rides et le cancer de la peau…
(long terme).

·   Le virus ne peut pas passer à travers une peau saine.

·     Le vinaigre est inutile car il ne décompose pas la couche protectrice
de la graisse.

·     Pas d’alcool ni de vodka. La vodka la plus forte est à 40 % d’alcool et
il vous en faut 65 %.

·     La Listerine (c’est un bain de bouche américain) fonctionne si vous en
avez besoin. Il s’agit d’un alcool à 65 %.

·     Plus l’espace est limité, plus la concentration du virus est importante.
Plus l’espace sera ouvert ou ventilé, moins le virus sera concentré.

·     Il faut aussi s’humidifier les mains, par exemple en les lavant beaucoup,
car les molécules peuvent se cacher dans des micro rides ou les coupures.
Plus l’hydratant est épais, mieux c’est.

·     Ceci étant dit, voilà pourquoi vous devez vous laver les mains avant et
après avoir touché des muqueuses, de la nourriture, des serrures, des
boutons, des interrupteurs , une télécommande, un téléphone portable,
des montres, un ordinateur, des bureaux, une télévision, etc.
et quand on utilise les toilettes.

·     Gardez aussi les ongles courts pour que le virus ne s’y cache pas.

 

 

Bon confinement, restez optimistes et confiants !

0 Responses to “L’Université Johns Hopkins a envoyé cet excellent résumé pour éviter la contagion.”



  1. Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




CATÉGORIES

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 46 autres abonnés


%d blogueurs aiment cette page :